BiObernai 2022... Précieuse eau
16, 17 et 18 septembre 2022

« Une goutte d’eau suffit pour créer un monde » 
Gaston Bachelard, philosophe et épistémologue (1884-1962)



En choisissant de teinter cette 19ème édition de BiObernai de ce thème, nous avons souhaité mettre à l’honneur une condition intrinsèquement inhérente à toute vie sur terre, l’eau !

En 2007, nous abordions déjà ce sujet sous le titre « l’Eau, l’Alsace, la Vie »… 15 ans plus tard, il est plus que jamais d’actualité ! Les événements climatiques dévastateurs tels que les sécheresses ou les inondations à répétition se succèdent partout dans le monde.  Et que dire des conséquences préjudiciables de nos modes de vie industrialisés à outrance qui polluent chaque jour un peu plus, les mers, les rivières et les nappes phréatiques, déséquilibrant par effet domino l’ensemble des écosystèmes.

Quand on sait que l’eau douce, vitale pour nous tous, n’est disponible qu’en quantité très restreinte (2,5% de toute l’eau disponible sur la terre), on comprend à quel point il s’agit là d’un bien rare et précieux, dont l’être humain ne semble malheureusement n’avoir que peu conscience. Obnubilé par son avidité de croissance et de consommation, il ne mesure pas les défis auxquels il va devoir faire face dans les prochaines décennies : à commencer par la raréfaction de ce bien universel qui affecte actuellement plus de 40% de la population mondiale, proportion qui devrait atteindre les deux tiers d'ici à 2050. 

Et pourtant, l’eau nous est indispensable pour tout : elle pourvoit à nos besoins vitaux (boire et manger), mais aussi à notre hygiène et au bon fonctionnement de notre organisme. Elle est aussi nécessaire à notre agriculture, à nos industries, aux transports de marchandises (par mer ou par les fleuves), bref à tous les étages de ce qui fait notre quotidien.

Mais à un tout autre niveau, l’eau peut également revêtir un caractère plus mystérieux, en se révélant par exemple, capable de garder en mémoire les propriétés des molécules avec lesquelles elle a été en contact, même lorsqu’elles ne s’y trouvent plus. Une propriété qui serait à l’œuvre dans les principes homéopathiques (dans le domaine de la santé) ou encore biodynamiques (en agriculture)…

Autant d’aspects différents de ce thème qui seront abordés sous leurs multiples facettes des plus matérielles aux plus subtiles, dans l’état d’esprit qui est toujours le nôtre : vous proposer des sources d’information variées et expertes ainsi que des pistes de réflexions, voire d’actions pour votre quotidien.

Rendez-vous pour cela les 16, 17 et 18 septembre prochains à Obernai !

Maurice Meyer
Directeur Fondateur de BiObernai

 

 

 

Publicité